Créer un marché de l’emploi transparent pour en finir avec les galères et la précarité du monde du travail

La FAGE rejoint Transparency at Work en tant que copilote pour la France, aux côté d’InternsGoPro et le Forum Européen de la Jeunesse, et vous appelle à vous engager dans cette campagne internationale de 3 ans pour booster l’égalité des chances devant l’emploi et aider 1 million de jeunes à accéder à de meilleurs emplois, stages et apprentissages.

En effet, le stage est un des outils les plus efficaces pour l’accès à l’emploi. Néanmoins, il reste un outil pédagogique et ne doit pas être un vecteur de précarité pour les jeunes. Ainsi, après s’être dotée de positions fortes, notamment au travers des États Généraux sur l’Emploi des Jeunes, la FAGE agira de manière concrète sur les campus.

À l’heure où Madame la Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation vient de donner les conclusions d’un cycle de concertation de 5 semaines, il est temps de trouver des solutions durables à la réussite des étudiants et aux enjeux entourant l’Enseignement Supérieur.

Pourquoi avons-nous besoin d’un marché de l’emploi transparent ?

Les premières expériences professionnelles sont trop souvent une source de difficultés qui bloque l’accès à l’emploi. Pour des millions de jeunes (20 millions en Europe), les études seules sont insuffisantes pour trouver un emploi, leur demandant des compétences professionnelles qu’ils n’ont pas encore acquises. Les stages, apprentissages et autres premières expériences professionnelles sont aujourd’hui une obligation pour accéder à l’emploi. Malheureusement, ils sont pour la plupart mal conçus, précaires et parfois porteurs d’abus. Sans transparence, les pratiques ne s’améliorent pas et la jeunesse fait face à un problème d’égalité des chances.

#JeNote

A partir du 10 Novembre tous les jeunes Français pourront noter leur entreprise en ligne pour créer la plus grande base de données participative sur la qualité des premières expériences professionnelles.

Impact

Après un sprint de collecte d’évaluations, d’ici 6 mois la base de données sera publique et le 1er classement des meilleures entreprises pour la jeunesse sera publié avec Le Monde Campus. Chaque jeune pourra chercher les évaluations de ses pairs par entreprises, filières, secteur géographique.

Le but est d’inciter les entreprises à améliorer leurs pratiques en encourageant les meilleures d’entre elles, de permettre aux universités de mieux orienter leurs étudiants, et d’aider les jeunes à mieux s’insérer dans le marché de l’emploi.

Une technologie participative

Ce que la technologie Transparency at Work, cofinancée par la commission Européenne, permet, est sans précédent. Chaque université ou association partenaire, pourra s’équiper d’un outil d’évaluation commun des conditions de travail des jeunes en entreprise.

Les critères d’évaluation

Les critères d’évaluation et les indicateurs de qualité ont été co-créés avec plus de 25 organisations de jeunesse issues de 6 pays et 300 jeunes. Ils sont basés sur le Label Européen Meilleurs Stages et de la Charte Européenne pour la Qualité des Stages et des Apprentissages (développés respectivement par InternsGoPro et le Forum Européen de la Jeunesse). Ils constituent un standard unique, reconnu par les Institutions Européennes comme une référence pour tous les secteurs professionnels.

Une campagne internationale

En 3 ans, grâce à une communauté d’acteurs du changement dans plusieurs pays, nous comptons collecter et publier 100 000 évaluations sur 10 000 entreprises à l’international.

Le lancement officiel de www.transparencyatwork.orgest prévu pour le 10 Novembre, lors de la Journée Internationale des Stagiaires.

Vous pouvez soutenir la diffusion de l’outil transparency at work ou même le prendre sur votre site. Plus d’infos ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *